Bénéficier d’aides à la réintégration

Au sein de l'entreprise

Mettre en place une politique de réintégration dans votre entreprise vous permettra de réintégrer vos travailleurs plus vite et plus facilement le jour où le besoin s’en fera sentir. Mieux vaut prévenir que guérir !

Soutenir le retour au travail grâce à une politique de réintégration

Mettre en œuvre une politique de retour au travail dans votre entreprise contribue à la réintégration de vos travailleurs absents. 

Anticipez

N’attendez pas que vos travailleurs soient absents pour réfléchir à une politique de réintégration. Au contraire, réfléchissez en amont à la procédure de retour au travail, afin d’être le plus efficace possible le jour où vous en aurez besoin.

Concertez-vous avec les autres intervenants

Mettez à profit la consultation annuelle avec le CPPT (si votre entreprise en a instauré un) sur les mesures possibles d'adaptation du travail, qui implique de nombreux acteurs intervenant dans la réintégration.

Communiquez

Il est très important de prendre le temps d’informer et de former les travailleurs, mais aussi la direction et les cadres, afin d’assurer la pérennité de votre politique.

Réajustez

Evaluez votre politique de réintégration régulièrement : tous les ans au CPPT, comme la loi l’exige, mais aussi après chaque parcours individuel de retour au travail réalisé.

Profitez-en pour réfléchir à la place occupée par votre politique dans votre stratégie d’entreprise et vérifier qu’elle a bien été assimilée.

Bonnes pratiques

Programme de prévention des maux de dos

Votre travailleur est en incapacité de travail suite à des douleurs lombaires liées à son travail ? Le Fonds des maladies professionnelles (FMP) vous propose, à lui comme à vous, une assistance.

Ecole du dos

De son côté, votre travailleur peut bénéficier de 36 séances de rééducation lombaire s’il en fait la demande au médecin du travail.

Intervention ergonomique

Votre travailleur peut bénéficier d’une intervention ergonomique visant à favoriser sa reprise : soit une analyse de ses conditions de travail, soit une formation. Dans ce cas, votre travailleur doit vous en faire la demande : c’est à vous de faire les démarches auprès du SIPP ou du SEPP en vue de l’intervention.

Vous bénéficiez d’une aide financière de FEDRIS dans ce cadre.

Ce site utilise des cookies pour rendre votre navigation plus agréable sur le site.